Mes grandes enjambées, la sophrologie pour les 5 à 77 ans

112 chemin de la Molle, , Quartier Les Bastidons, 13590 Meyreuil
07 77 89 16 52
Les Lundi et Vendredi de 10h30 à 15h30. Le Mardi de 10h30 à 18h30. Le Mercredi de 17h à 18h30. Le Jeudi de 10h30 à 18h45. Le Samedi de 9h30 à 12h.
Mes grandes enjambées, la sophrologie pour les 5 à 77 ans
Sophrologue à Aix-en-Provence
 

Mes grandes enjambées, la sophrologie pour les 5 à 77 ans

LA SÉANCE DE SOPHROLOGIE

La séance de sophrologie avec Béatrice Jullion

Comment se déroule une séance ?

Toute séance commence par un entretien pour connaître vos attentes. Je propose ensuite, au son de ma voix, une détente musculaire de l'ensemble du corps, en position assise ou debout (allongée si nécessaire, en fonction de votre âge ou de vos douleurs). Cette détente est nécessaire pour apprendre à se recentrer, lâcher prise et oublier le mental. S'ensuivent plusieurs exercices définis ensemble en fonction de votre problématique ou de votre envie du moment. Tous les protocoles appliqués s'inspirent de ceux d'Alfonso Caycedo, fondateur de la sophrologie. Ils mêlent ainsi respiration, relaxation et visualisation positive, pour favoriser l'émergence de vos sensations corporelles, ressentis et sentiments. La séance se termine par un petit "retour" d'expérience et des conseils pour pratiquer chez vous, au quotidien, des exercices simples et efficaces. Objectif : vous rendre autonome dans cette quête du mieux-être !

 

Quel que soit son degré de pratique, la sophrologie procure un bien fou : pour certains, c’est un temps de relaxation, une parenthèse rien que pour soi ; pour d’autres, une prise de conscience de ses vrais besoins, ceux qui font avancer sur le chemin de la connaissance de soi et des autres.
Il n’est pas rare, au fil des rencontres, de percevoir d’autres objectifs que ceux que l’on s’était fixés. Davantage en accord avec notre essence, ce que nous sommes profondément.
Au cours de ma formation en sophrologie, ma propre vie a pris un tournant capital. Prenant conscience de ce qui n’allait plus, j’ai alors mobilisé toutes mes ressources pour prendre les bonnes décisions. Cela ne fut pas toujours facile mais je vis aujourd’hui en accord avec MES valeurs.

Pourquoi les maladies chroniques ?

Je suis moi-même diabétique de type 1 (sous insuline) depuis l’âge de 12 ans. Une maladie auto-immune qui se nourrit d’innocence, puisqu’elle apparaît principalement dans l’enfance ou l’adolescence. La pratique quotidienne de la sophrologie m’a permis de relativiser ce qui m’arrive. Et ce, en dépit de l’impact de cette pathologie sur ma qualité de vie… Une discipline qui me permet aujourd’hui de profiter des petits moments où tout va bien. Et, surtout, diminue ma peur des hypoglycémies et le sentiment de perte de contrôle qui l’accompagne.

 

Dans la pratique, en matière de maladies et/ou douleurs chroniques, la sophrologie…

  • permet d'être à l'écoute de ses ressentis corporels pour oublier un moment le mental :
  • append à mieux gérer la douleur et la fatigue ;
  • prévient l’angoisse et le stress qui, inévitablement, augmentent les crises. 

 

Les exercices de relaxation dynamique - qui peuvent être pratiqués en position allongée en fonction des douleurs - allient mouvements doux et respiration. Cette détente musculaire est primordiale car la douleur génère un cercle vicieux : plus on a mal, plus on se tend ; et plus on se tend, plus on a mal… Avec la sophrologie, on peut au contraire détourner l’attention de la douleur ou apprendre à développer l’attention sur ce qui va bien. 

Enfin, la détente musculaire avec visualisation positive aide à se projeter dans des visualisations agréables pour être dans un bon état d'esprit et favoriser l'apaisement.

Pour accompagner les personnes concernées, j’ai suivi les cursus Certificat universitaire et Diplôme universitaire de Patient expert en maladies chroniques (faculté de médecine Aix-Marseille), ainsi que la formation 40 Heures en Education thérapeutique du patient (ETP) - animation de groupe

Pourquoi les enfants ?

Passionnée par le monde de l’enfance, je me suis formée auprès de La Bulle des Emotions dont je suis aujourd’hui l’une des ambassadrices. A ce titre, j’anime des ateliers pour apprendre aux bouts de choux âgés de 5 à 11 ans à reconnaître leurs sentiments et à décrypter les sensations corporelles associées. Ce concept 100% marseillais a su adapter la sophrologie des adultes au monde des enfants via des exercices simples, d’une grande diversité et toujours ludiques ! Les champs d’application, extrêmement variés, témoignent d’une méthode caméléonne, même si le cadre des protocoles est respecté : gestion du stress, confiance en soi, troubles de l’attention/concentration, rapports aux autres, hyperactivité, sommeil perturbé… Le but étant d’identifier ses émotions pour mieux pouvoir les canaliser avec les outils de la sophrologie.

Enfin, j’ai également suivi une formation auprès d’Isabelle Lefèvre-Vallée, sophrologue de renom et initiatrice du RNSE (Réseau national des sophrologues à l’école).

Pourquoi mes Grandes Enjambées et le logo de la girafe ?

Au cours de ma formation, une séance fut décisive pour moi. Lors de ce week-end dédié à la sophrologie pour les enfants, on nous demanda de nous relier à notre animal totem. Grande amoureuse des chats, je pensais qu’une petite tête triangulaire, avec des grands yeux verts et de fines moustaches, se présenterait à moi… Quelle ne fut pas ma surprise quand une girafe envahit tout l’espace de mes pensées ! Je lui enviai alors certaines qualités (comme ses déplacements, à coups de grandes enjambées dans un calme olympien, ou sa faculté à considérer le monde d’en haut, loin, très loin au-dessus des arbres), voire me reconnaissais dans d’autres (ne suis-je pas moi-même un animal pacifique, herbivore et entouré d’animaux ?).


Mais ce qui me surprit bien plus, dans la découverte de cet animal totem, c’est que « ma girafe à moi » portait les couleurs d’un dessin animé. Violette avec de grandes taches brunes. Un violet - couleur de l’intuition - éclatant qui me rappela un certain dragon : celui du film de Don Chaffey, réalisé en 1978, Peter et Elliott le dragon. Ce rapprochement fait, je me trouvai ainsi reliée de plein fouet à mon enfance. L’innocence, la fraîcheur de chaque découverte, la curiosité, l’imaginaire ! Du haut de mes 46 ans, je n’ai pas honte de le dire, je n’ai jamais vraiment quitté ce monde. Alfonso Caycedo a prononcé cette phrase très belle : « La sophrologie, c’est retrouver son regard d’enfant avec la conscience d’un adulte ». Il n’y a pas de hasard… Merci, Monsieur !

Béatrice Jullion près d'Aix-en-Provence

Mes grandes enjambées, la sophrologie pour les 5 à 77 ans

112 chemin de la Molle,
Quartier Les Bastidons
13590 Meyreuil

Lundi : 10h30-15h30
Mardi : 10h30-18h30
Mercredi : 17h-18h30
Jeudi : 10h30-18h45
Vendredi : 10h30-15h30
Samedi : 9h30-12h

Dernier témoignage

"Super !"

Par Killian P.

Merci beaucoup Béatrice ! Sophrologue à l'écoute, avec un bon contact, énergique... Les résultats ont dépassé mes attentes.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.